Comment fonctionne un écran tactile ?

Les écrans tactiles sont, avec l’avancée de nouvelles technologies, devenues nécessaires à la vie. Ils jouent un rôle important dans l’utilisation de téléphonie ou des objets connectés, que ce soit sur la tablette ou sur le téléphone. Mais comment fonctionne un écran tactile.

Les différents modèles de l’écran tactile

Il est important de connaître qu’il existe de nombreux modèles de moniteur tactile. Généralement, les deux qui sont les plus utilisés et plus courants sont un écran tactile résistif et l’écran tactile capacitif. Souvent, les écrans tactiles résistifs sont utilisés pour des distributeurs automatiques des billets de banque et les écrans tactiles capacitifs sont très souvent employés pour les smartphones et les tablettes. Le principe reste le même, peu importe le type de l’écran. Il faut, en effet, appuyer sur la zone de l’écran pour générer le signal électrique. Celui-ci permet à l’appareil d’identifier ce que vous devez appuyer avec votre stylet ou votre doigt. Pour plus d’informations, cliquez sur ecrantactile.net

Le fonctionnement d’écrans tactiles résistifs

Lesdits écrans tactiles résistifs ont généralement un mode de fonctionnement qui est réellement simple. En effet, ils sont composés de 2 fines couches qui sont faites des matériaux de la conductivité dans lesquelles un courant électrique circule. Ces matériaux sont aussi séparés par des petits séparateurs isolants. Ces séparateurs sont ainsi comprimés tout en appuyant sur l’écran et toutes les surfaces conductrices sont également mises en contact. Le courant circulant s’en trouve modifié grâce à cela. Cela permet à l’écran de bien déterminé la zone qui a été touchée. De plus, la grande particularité de ces écrans tactiles, c’est qu’il est aussi possible d’appuyer dessus avec les gants, mais également tout type d’objet. Par ailleurs, la seule chose étant importante, c’est d’appuyer assez fort sur la partie de l’écran. Cette sorte d’écran ne reconnaît pas pourtant si on l’effleure simplement. Souvent, cela est le cas sur un smartphone ou sur une tablette. Également, il a de mal à gérer simultanément le fait d’appuyer sur plusieurs zones, comme c’est le cas lorsque l’on souhaite agrandir ou rétrécir une image sur le téléphone. L’écran résistif est un empilement des couches. Deux sont conductrices et il y a une couche isolante qui les sépare. Deux barres verticales et deux barres horizontales encadrent ces couches et le tout est aussi protégé par une couche améliorant la dureté de surface et résistant, par exemple, aux rayures qui sont produites par le stylet. Les 2 films conducteurs entrent également en contact quand l’écran est touché. Ainsi, un courant peut circuler et l’appareil applique successivement la tension sur les barres horizontales et verticales. Ce dernier calcule aussi la tension entre chacune des barres et le point d’impact. Ainsi, les tensions sont déterminées et il est donc possible de calculer toutes les coordonnées de point de contact.

Le fonctionnement d’écrans tactiles capacitifs

Ces écrans capacitifs sont très souvent employés dans la fabrication des tablettes et des smartphones. En effet, ils sont plus sensibles et réceptifs par rapport à des écrans tactiles résistifs. Leur fonctionnement est donc un peu plus complexe. Ainsi, l’écran est composé d’une couche capacitive contenant une charge électrique. Une partie de la charge électrique est donc utilisée lorsqu’un objet conducteur ou un doigt conducteur touche l’écran. Des capteurs qui sont placés à chaque coin dudit écran détectent immédiatement la zone qui est touchée. À l’inverse desdits écrans tactiles qui sont résistifs, il n’est pas utile d’appuyer fortement sur l’écran afin d’obtenir une commande. Il faut cependant que l’écran tactile soit absolument touché par un objet permettant de conduire le courant comme le stylet ou encore le doigt ou même le petit morceau de métal. Une paire des gants en coton ou encore en laine ne seront pas, en revanche, reconnus par ce genre de moniteur tactile. Un revêtement est dans les dispositifs capacitifs, monté sur une plaque de verre de moniteur qui accumule les charges. Des charges sont aussi transmises quand l’utilisateur touche cette plaque avec son doigt. Par ailleurs, les charges sortant de plaque capacitive génèrent le manque détectable. Les coordonnées de point touché sont aussi calculées par un capteur qui est situé dans chaque coin de plaque.

Porter des gants conçus pour les écrans capacitifs

Ce problème qui est assez récurent d’écrans tactiles capacitifs ont également poussé les chercheurs à mettre des gants, qui sont conçus pour leur utilisation, au point. Des fabricants ingénieux ont en effet, réussi à créer les gants contenant des fils composés de tissu conducteur se situant généralement à des extrémités des doigts. Même avec les gants, il vous est ainsi possible de tapoter sur ledit écran tactile de votre tablette ou de votre téléphone pour que cela fonctionne parfaitement. De plus, cela peut aussi représenter un gros avantage pendant l’hiver. Par ailleurs, il vous est possible de transformer l’ancienne paire des gants en gants qui sont adaptés à des écrans tactiles capacitifs.