Utilisation en salle informatique (sur le réseau)

Si votre établissement dispose d’une salle informatique vous pouvez utiliser avec profit le module de création.

Le professeur peut créer avec ce module une ou plusieurs séquences d’exercices en choisissant ceux qui correspondent aux notions nouvellement acquises (il dispose de 314 exercices pour la partie électricité).

Il est rapide de créer deux séquences de difficultés différentes afin de gérer l’hétérogénéité d’une classe. A la fin de la séquence, l’élève comme le professeur peuvent consulter le bilan qui s’exprime sous la forme d’objectifs atteints, en voie d’acquisition ou non atteints.

Ce type de séquence peut s’intégrer de différentes manières dans le cours d’un professeur :

  • en début d’année ou lors d’un nouveau chapitre : il est très rapide de construire une séance pour parcourir l’ensemble du programme de l’année précédente à travers des exercices ou des leçons. Cela permet de vérifier l’état des pré-requis et éventuellement de faire resurgir toutes les notions apprises antérieurement.
  • en fin de séquence (dernière demi heure par exemple) : les élèves sont amenés en salle informatique. Les élèves peuvent ainsi juste après le cours, à chaud, retrouver ou reprendre des manipulations qu’ils auraient ratées ou pas bien comprises.

Ils peuvent vérifier, en faisant des exercices d’application, s’ils savent exploiter les notions nouvellement acquises.
Cela permet aussi au professeur de faire le point, de s’occuper des élèves plus en difficulté.

  • en séquence remédiation proposée hors des activités de classe avec un groupe d’élèves faibles.
    Le professeur peut choisir des exercices à la carte en fonction des problèmes rencontrés par les élèves.
    L’élève peut faire les exercices à son rythme, revoir une leçon sous les conseils de son professeur.
  • en séquence synthèse, l’activité est proposée pour préparer le prochain contrôle par exemple.

Ce type de séquence peut se faire sur l’horaire d’un cours. Elle peut permettre aux élèves de faire le point.
De les préparer dans le cadre d’une évaluation formative au contrôle de la semaine suivante par exemple

  • en séquence d’évaluation pour avoir une note.
    Bien que ce logiciel soit plutôt conçu pour faire une évaluation formative, il est aussi possible de l’utiliser pour obtenir un bilan chiffré. Le logiciel peut éditer les notes des élèves.
  • Le plus intéressant dans ce type d’évaluation ce serait de faire une étude comparative pour voir quels sont les objectifs qui passent ou qui ne passent pas trop bien.